Ça c’est des bêtes alors !

Actualités, Bestiaire, EXPOSITIONS, Les Articles, Oeuvres, Peintures

Dans le champ, un magnifique cheval.
Au pas, au trot, au galop.
Je me demande parfois, comment il est fait dedans.


Je me rends compte que je ne sais pas trop.
Les chevaux, comme les ânes, sont comme nous. Parfois, ils ont mal au crâne.

Les chats de chez Mamie, font souvent de ces trucs !
Que même en sport, je ne sais pas faire. Surtout en gymnastique.
Et quand ils s’arrêtent et nous regardent, c’est comme s’ils ne voulaient pas qu’on les copie.

Le crapaud, c’est comme le coq. Papa dit qu’ils friment et qu’ils sont fous comme des marteaux.

Un jour, au zoo, j’ai vu un presque grand Monsieur.
Le regard de Tonton, la démarche de Grand Pépé.
J’ai dit : Bah tiens !? En oubliant de manger ma glace.

C’était pas rien. Un grand gorille !

Les oiseaux souvent, c’est des marrants.

Des grands, des petits, et puis des paons.


Ça vole, ça nage et même ça marche. Avec deux pattes, comme nos deux pieds.
Mais quand même non, ils peuvent pas faire le poirier.

 

Le rhino c’est beau et c’est costaud. C’est même, je crois, le taureau des sauvages.
Ça peut planter des choux avec son nez.
Et, ça, c’est plus fort qu’à la mode de chez nous.

Le chien, ça ne mange pas que des os. On l’appelle sac à puces pour rigoler.
Il sait faire le féroce, le beau, le rigolo.
Et quand il veut bien, il rapporte le gibier.

Le serpent, j’aime pas trop bien. Il en faut, je le sais bien.
Mémé m’a dit que dans le jardin, avant, il y avait un serpent.
C’était un grand, qui était à sornettes.
Il faisait dring-dring et on lui offrait des pommes.

ZBR