Abstrait comme un enfant

Les Articles, Oeuvres, Peintures

Nous qui avons grandi et dont l’enfance n’est plus qu’un souvenir, lorsque nous nous approchons d’une œuvre d’art, comme un tableau, il arrive que nous nous réjouissions d’éprouver une émotion que nous avons du mal à exprimer.

Avec cette émotion, venue en droite ligne des sensations, nous renouons avec cette belle part de notre enfance, entièrement dominée par les désirs et par l’instinct.

Quand le langage ne nous obligeait pas, nous étions très souvent sans mots.

Abstraite ou figurative, une œuvre n’est pas faite pour juger, ni pour être jugée.
Elle nous prend, bien plutôt, à témoin qu’il existe toujours une immensité qui nous échappe, que nous voyons, dont nous savons très peu.
C’est le monde.

Et nous sommes à nouveau des enfants.

Abstraite ou figurative, de chaque côté d’une œuvre, du côté de celui, ou celle, qui l’a faite, et du côté de celui, ou celle, qui la regarde, chacun témoigne de sa confiance en la pensée.

 

AMP

Certaines images de cette galerie n’ont pas été prises en conditions studio